Facebook Twitter

Il nous faut assumer notre Bruxellité!

Bruxelles est une Région multilingue. Les élections de 2012 se préparent dans tous les états-majors des partis. Si l’on peut accepter sur les listes électorales des belges de multiples origines, à quel titre n’y accepterait-on pas des belges néerlandophones ?

S’il est vrai – toutes les études le démontrent – que Bruxelles est une ville essentiellement francophone, la Région centrale du pays est aussi une région bilingue, une région multilingue.

S’il est vrai que des fortes tensions séparent les deux communautés, il est tout aussi vrai que ces deux communautés partagent, à Bruxelles, un même territoire. Et que les liens familiaux, historiques, commerciaux, culturels ne peuvent être niés.

 Si enfin il est tout aussi vrai que les propositions flamandes de Vandelanotte pour la réforme de l’état sont inacceptables pour les francophones, il n’en demeure pas moins que les gestionnaires des communes de notre Région doivent avoir à cœur le plus entier respect pour toutes les communautés la composant.

A titre personnel, il nous faut assumer notre Bruxellité. Au-delà des erreurs commises par la tête de l’Open VLD dans le débat fédéral, il me semble donc intéressant d’envisager que des candidats de ce parti figurent sur les listes MR pour les communales de 2012.

Yvan de Beauffort

Conseiller communal à Schaerbeek


© 2018 - Yvan de Beauffort