> Mes interventions au Conseil Communal

Conseil Communal du 16 décembre 2009

J'ai commis deux interventions lors de ce dernier conseil communal de l'année: l'une sur le CPAS et l'autre sur le musée du Train de Schaerbeek:

- le Musée du Train de Schaerbeek verra sa première pierre en mai 2010... L'occasion était belle de rédiger une interpellation lyrique dont voici le texte:

"Un vent favorable nous confirme la très bonne nouvelle que 2010 verra la première pierre du Musée du Train à Schaerbeek. On parle d’un investissement de plusieurs millions d’Euro.

 

Pour être précis, il est prévu que ce musée s’installe dans la Gare de Schaerbeek, dont les magnifiques bâtiments, comme le nom de la Gare ne l’indique pas, sont situés sur le territoire de Bruxelles-Ville.

 

Pourquoi un musée du Train ? et pourquoi en 2010 ?

 

Parce que, faut-il le rappeler, la Belgique fut pionnière en matière ferroviaire, non seulement sur son propre sol, mais sur la planète entière, et qu’aujourd’hui encore elle exporte des ingénieurs, du savoir-faire, de la technologie, elle construit des gares, des réseaux. Sait-on par exemple que cette année, le Groupe SNCB a inauguré la gare intermodale de Kingston à l’autre bout du monde?

 

La première ligne de chemin de fer en Europe Continentale fut construite en Belgique en 1835. En effet, après quatre années de longues discussions et des débats animés au Parlement Belge     (« Pourrait-on encore respirer normalement à une telle vitesse ?» se demanda-t-on entre autres ), fut inauguré la première voie ferrée entre Bruxelles et Malines, et ainsi le continent européen vit son tout premier train de voyageurs. Cette voie constitua la première d’un réseau public dont les trajets essentiels ( du Nord au Sud, et de l’Est à l’Ouest) furent terminés en 1868.

 

Il faut entendre le chant de ses locomotives-vapeur, aux noms fiers: « Le Belge », « La Rapide »…

 

A l’occasion du 185e anniversaire de ce jalon et du 175e anniversaire de la Compagnie, un musée du Train verra le jour à Schaerbeek. Il rassemblera des bijoux de notre technologie d’antan, dans le cadre de ces bâtiments à l’architecture typiquement bruxelloise et doucement réconfortante rappelant un passé glorieux.

 

Oui je suis lyrique, c’est mon petit côté train-marklin, et je voudrais aujourd’hui que la Commune le soit avec moi…  Et j’en appelle au Lobby Schaerbeekois, car nous avons des femmes et des hommes de talents, de réseau, dans notre commune, nous avons, faut-il le rappeler ?, les numéros Deux du FDF, d’Ecolo, du PS, nous avons de grands parlementaires du cdH, et nous avons une population de 120 000 habitants qui fait de Schaerbeek la sixième commune en population. Mais quand il s’agit de positionner Schaerbeek sur la carte touristique, les arguments nous font rapidement défaut.

 

Devant une telle opportunité, j’en appelle à l’Union des forces politiques de notre Commune, chacun de nos mandataires, mais aussi à Beliris dont la représentante principale n’est pas là ce soir : faisons de cette chance l’occasion d’un renouveau, construisons sur base de ce projet un appel d’air touristique et culturel.

 

Mesdames, Messieurs, je voudrais que le Collège nous informe de la situation actuelle, et de la façon dont il veille à ce que l’installation de ce musée se fasse dans les meilleures conditions possibles afin d’offrir au Groupe SNCB un véritable partenariat, afin que les efforts et les moyens financiers envisagés pour ce magnifique projet se voient couronnés d’un succès pérenne. Et je voudrais vous encourager à participer, tous, à saisir cette opportunité et à faire la réclame, le tapage, la publicité nécessaire pour utiliser ce magnifique levier."

- Lors de cette même scéance, le CPAS livrait son buget. On compte aujourd'hui près de 9000 unités-ménages dépendant de l'aide du Centre Public d'Action Sociale de Schaerbeek. Ses dépenses sont en hausse, la précarité s'installant suite à la crise. J'ai demandé qu'un effort soit fait afin d'améliorer les délais de production des résultats, afin de faire de ces résultats un vrai outil de gestion: aujourd'hui, les services ont besoin de 10 mois pour rassembler cette information cruciale...

 


© 2020 - Yvan de Beauffort