Facebook Twitter

Je m'engage pour VOUS sur la liste du MR. Voici pourquoi.

 

Je suis 3e sur la liste que présente le MR de Schaerbeek aux suffrages des électeurs. Les moteurs de mon action politique sont la responsabilisation, la famille, l’égalité homme-femme,  l’humanisme, le respect de la liberté de chacun et l’éthique. Ce sont ces valeurs que j’ai appliquées dans mon engagement en tant que conseiller communal depuis 2006. Ce sont ces valeurs qui continueront à me guider.

En m’engageant aux côtés du MR, je le fais sans préaccord avec quelque parti que ce soit.

Voici quelques questions-clés et mes réponses:

1. Pourquoi ne pas choisir une liste aux côtés du Bourgmestre sortant ?

Pour plusieurs raisons:

  • D'une part et comme tout le monde, j’ai pris acte de la scission de mon parti qui s’est produite en même temps que la scission de BHV.
  • Si les enjeux fédéraux ne doivent pas guider les décisions locales, je souhaite mener campagne pour un programme qui me ressemble parfaitement. Par exemple : expliquer qu’il existe une alternative à la politique d'assistanat. Que si des personnes ont quitté le bled au Maroc ou la région d’Ankara en Turquie, en y laissant souvent souvenirs et famille, c’est évidement qu’elles aspiraient à beaucoup mieux ici : une bonne école, un bon travail, une chouette maison etc. Que le chômage n’est pas une fatalité et des solutions concrètes existent (de nombreux métiers sont en pénurie : chauffagiste, plombier, électricien…). Que le respect de chacun doit se faire par la prévention et par la sanction aussi. C’est un projet d’ensemble, qui est très bien accueilli et qui reçoit une force décuplée par sa cohérence. C’est ma vision, et je ne la retrouve qu’au MR.
  • En outre, à Schaerbeek, l'enjeu communautaire flamand-francophone est bien moins fondamental que les problématiques socio-économiques. Je ne veux pas d'ambiguité à ce sujet.

2. Quelle coalition idéale à Schaerbeek ? Existe-t-il un accord avec un autre parti ?

Une coalition avec le MR Schaerbeek, évidement. Une coalition qui donne un poids décisif à notre programme, nos valeurs, au travers de l’engagement de nos candidats ! Pour le reste, nous allons aux élections les mains complètement libres car comme les Schaerbeekois nous n’aimons pas du tout les accords pré-électoraux secrets ou officiels qui confisquent l’élection ou la polarisent. Nous ne sommes pas CONTRE des adversaires mais au contraire POUR notre projet !

3. Quel est l’enseignement du sondage RTBF/La Libre?

La seule lecture que j’aie du sondage RTBF/LaLibre est la crédibilité de notre liste MR tirée par mes colistiers Georges Verzin & Afaf Hemamou en compagnie de l’OpenVLD et poussée par Anne Monseu-Ducarme. C’est une liste forte, avec un projet solide et un programme détaillé qui rencontrent l’adhésion de nombreux schaerbeekois et schaerbeekoise autour de valeurs libérales. Cette crédibilité et cette adhésion, ça, c’est enthousiasmant.

4. Si les Schaerbeekois me plébiscitent au soir des élections, quel mandat me tient à cœur ?

 

La mobilité et les finances sont des enjeux forts pour lesquels je me suis beaucoup investi au conseil communal. Je suis d’ailleurs assistants à l’ULB en finance, et employé dans le secteur de la mobilité. Mais il y a plein de sujets passionnants : l’enseignement & la formation qui doivent impérativement répondre au dramatique taux de chômage (40% chez les moins de 25 ans) et au boom démographique, l’économie et l’Horeca qui sont aujourd’hui trop délaissés, la coordination des chantiers qui à mon sens doit s’organiser au sein de l’échevinat de la mobilité, les questions sociales et touchant à la mise en place d'un vivre ensemble basé sur le respect, sur l'égalité homme-femme et sur l'épanouissement de chacun…

5. Pour vous Schaerbeek, c’est…

Schaerbeek c’est la commune où ma petite famille s’épanouit depuis 10 ans. C’est une commune où il fait bon vivre et pour laquelle je suis très heureux, honoré et fier de m’être investi au sein de la majorité sortante comme conseiller communal aux côtés d’Angelina Chan, Jean-Marie Charels, Gisèle Guisse et Colienne Lejeune. Schaerbeek, c’est des défis nombreux, un projet stimulant, une commune pleine d’avenir auquel je souhaite travailler ! Schaerbeek, c’est surtout des Schaerbeekois au tempérament bien trempé (« On ne la leur fait pas », comme on dit),  bourrés de talents et dotés d’un sens de l’accueil et de la franchise inégalés. J’aime Schaerbeek & les Schaerbeekois !

6. Quels sont les axes-clés de mon engagement :

·          Une commune plus mobile. La mobilité, c’est un échec de la majorité sortante. Je l’assume et je veux y travailler. La liberté, c’est aussi pouvoir choisir son mode de transport. Il est temps par exemple de construire des parkings en sous-sol par exemple, de creuser un tunnel sous Meiser, d’installer des Schaervel (itinéraires sûrs pour les vélos), de se battre pour notre métro et d’avoir des trottoirs efficients (on a vu récemment des dames âgées se tenir aux murs de la Caserne Dailly pour éviter de se casser la figure sur des pavés inégaux et glissants…). Je ne suis donc pas un militant de la voiture, mais je suis pour un équilibre raisonnable de tous les modes de transports. C’est possible.

·          Une commune plus sûre. La criminalité est en baisse mais le petit vandalisme est en hausse et le sentiment d’insécurité persiste. Une meilleure coordination des gardiens de la paix, des parcs (dont Josaphat) et plaines de jeux mieux surveillées, plus de présence policière via des antennes de police locales et un respect renouvelé de nos policiers par la mise en œuvre de partenariats avec les quartiers et les écoles seront des axes-clés de mon action.

·          Une commune plus active. Le chômage reste un enjeu fondamental car il frappe de trop nombreux Schaerbeekois, jeunes et moins jeunes. Schaerbeek doit redevenir accueillant pour la libre entreprise, l’horeca, les artisans et les PMEs… La commune doit fournir les outils et filières permettant à chacun de se construire son avenir.

·          Une commune plus belle. La lutte contre les nuisances sonores (ex. les avions), les marchands de sommeil qui découpent nos immeubles en cages insalubres et les immeubles à l’abandon mais aussi la promotion d’une fiscalité encourageant la rénovation font partie de mes priorités. Je suis aussi partisan d’un dialogue beaucoup plus ouvert avec les habitants lors des grands projets de rénovations urbaines et d’une meilleure concertation entre les différents intervenants car souvent la coordination des chantiers n’est pas menée professionnellement, ce qui entraîne de sérieux retards de chantier.

·          Une commune avec des valeurs. Schaerbeek en a fait du chemin. Mais l’égalité entre l’homme et la femme, le respect de chaque habitant, de la propreté et de l’infrastructure sont des réflexes qui ne sont pas encore acquis. Et qui demande un travail de tous les jours.

·          Une commune mieux gérée. Grâce à mon action au Conseil Communal mais aussi comme administrateur de l’hôpital Brugmann-Brien (qui affichait un déficit de 10 millions et que j’ai contribué à redressé), les impôts n’ont pas été augmentés. Mais les défis restent immenses face au boom démographique. Et le CPAS doit être beaucoup mieux géré. Enfin, certains gaspillages doivent être évités. C’est votre argent. Il faut qu’il soit bien géré.

 

Votez pour Vous!
Votez pour Vous!

 


© 2018 - Yvan de Beauffort