Facebook Twitter

L'hypocrise, ça suffit! Les réformes, c'est usant!

Au travers de la réforme de l'Etat en cours, les politiciens de Flandres ont eu la réponse à leurs exigences: scission de BHV, large transfert de compétence et autonomie régionale dans bien des domaines. Il est temps à présent d'oeuvrer à des chantiers plus ambitieux que des querelles de village.

Si dans la foulée de la dernière réforme, les politiciens flamands en réclament encore une, il y a un problème. On ne va pas bloquer ce pays et nos régions pendant des mois encore sous l'éternel prétexte symbolique d'une émancipation nationaliste rabrouée par nos grands-parents ou parce qu'au sud du pays on vote à gauche. Même si l'on a tort de voter de ce côté du spectre, cela n'est pas une donnée nouvelle. Feindre de le découvrir, c'est avoir vécu longtemps sur la planète Mars.

En Belgique, il faut vivre de compromis. S'attaquer systématiquement à chacun des symboles constitutants notre vivre-ensemble, c'est usant. Nous avons de nombreux chantiers sur lesquels oeuvrer: les ports, les banques, l'économie de PME, les chemins de fer, la gestion de la dette, l'intégration, l'Europe... Combien de temps va-t-on encore consacrer à des queues de cerise?

Au travail! De l'ambition! Mais à la NVA, sait-on ce que cela veut dire?

Queues de cerises
Queues de cerises

 


© 2018 - Yvan de Beauffort