Facebook Twitter

Les alliances pré-electorales: du marketing de campagne. Rien d'autre.

La liste du Bourgmestre FDF a annoncé une alliance pré-électorale avec le cdh et ecolo. Cela éveille trois réflexions:

1) Se commettre dans un pacte pré-électoral, c'est déjà sacrifier son programme sur l'autel du compromis. Depuis l'annonce de cette alliance, on sent le cdh beaucoup moins pugnace sur les bancs de l'opposition. Et on sent le FDF très caressant à l'égard des ecolos et du cdh. Les programmes respectifs s'en ressentent nécessairement.

2) Se commettre dans une tel pacte, c'est mépriser l'électeur puisque c'est exprimer que l'on essaiera coûte que coûte d'ammener SA coallition au pouvoir, quelle que soit la volonté de l'électeur.

3) Se fourvoyer dans une alliance, c'est oublier l'histoire récente. En 2006 à Schaerbeek, ecolo avait rompu son pacte avec les socialistes et le cdh parce que le calcul mathématique donnait 24 sièges sur 47 au pacte de gauche. Une majorité d'un siège bien trop courte pour tenir 6 ans. L'électeur n'aime pas les pactes qui confisquent sa voix. Il le fait savoir. Et c'est très bien ainsi.

Pour sa part, le MR Schaerbeekois n'a aucune alliance pré-électorale de quelle que nature que ce soit avec qui que ce soit. Nous mènerons notre campagne avec conviction et enthousiasme. Et nous mériterons votre confiance!

Menottes
Menottes

 


© 2018 - Yvan de Beauffort