Facebook Twitter

Schaerbeek joue au poker menteur!

Le conseil communal de novembre débattait des comptes 2011 et du budget 2012. Si les déficits prévus sur papier autour de 3% (d’un total de l’ordre de 200Mio€ ) sont relativement supportables dans une économie en crise, la vérité pourrait être beaucoup plus désagréable. Ce fut l’objet de vifs échanges entre l’échevin en charge des comptes et moi-même.
En effet, pour ces deux années ont été comptabilisées du côté des recettes deux taxes qui ne sont pas perçues aujourd’hui et qui pourraient ne jamais l’être: la taxe sur les "antennes relais GSM" et la redevance sur les surfaces du bureau.
  • La taxe sur les antennes relais GSM devait rapporter 8Mio€ par an. Elle est combattue en justice. Selon l'échevin en charge, les chances de l’emporter sont réèlles mais…
  • Pour la redevance sur les bureaux (de plus de 85 mètres carrés), les choses sont plus graves puisque le montant à percevoir est de 23Mio€ par an. La RTBF et la VRT sont de grands utilisateurs de bureaux à Schaerbeek et ne peuvent se permettre un trou de plusieurs millions dans leurs comptes. Ils contestent violemment cette taxe en justice et, selon l'échevin en charge, les chances de l’emporter sont minces.
Bref, potentiellement, le déficit serait 31Mio€ plus béant... soit 15%... Et qui ne pourra être comblé que par une réduction drastique des dépenses et une augmentation d’impôt.
Bref, j’ai refusé ces comptes.
A force de taxer n’importe quoi, on finit par jouer au poker menteur… Au lieu d’avoir agi sagement dans la prévention, en réduisant le train de vie, en reprenant en main la gestion du CPAS et du Neptunium par exemple, la note finale que la commune présentera aux Schaerbeekois sera très très salée.
Cela ne fait ni sérieux, ni bon père de famille. Sans compter que ces nouvelles n’arrivent qu’après les élections…
Poker
Poker

 


© 2018 - Yvan de Beauffort