Facebook Twitter

365 dates en Belgique: le 9 novembre

Le 9 novembre en Belgique…

1641: mort du cardinal-infant Ferdinand, plus connu sous le nom de Don Fernando. Il fut gouverneur des Pays-Bas espagnol et basé à Bruxelles entre 1634 et 1641. Cet étrange personnage, petit-fils de Philippe II d’Espagne (et donc arrière-petit-fils de Charles Quint), était cardinal sans avoir été ordonne prêtre (il semble que cela se faisait à l’époque…).  Agé de 25 ans lors de sa prise de fonction à Bruxelles, il s’assura de l’appui des flamands contre la France.  On lui prête cependant la velléité (infondée ?)  de devenir souverain indépendant des Pays-Bas espagnols (donc de nos territoires) avec l’aide du Roi de France. A cette époque, le Roi de France était l'ennemi juré de l’Espagne... Ferdinand tente tant bien que mal de reprendre le contrôle de nos contrées. Il perd cependant une série de villes, dont Breda, au profit du Prince d’Orange (Hollandais), et d’autres cités dont l’importante place d’Arras, au profit des Français. Ces défaites déforcèrent Ferdinand à Madrid. Il meurt jeune, à 32 ans.

1956: naissance de Lei Clijsters, joueur de football (40 fois membres des Diables Rouges) et papa de Kim.

1985: le 9 novembre de cette année se déroule la dernière et la plus affreuse et sanguinaire attaque des Tueurs du Brabant. Cette attaque fait 8 morts et 9 blessés lors d’un casse au Delhaize d’Alost. L’horreur est à son comble. Et le système judiciaire belge est en échec. Toutes les théories ont foisonné au sujet des Tueurs. Ce qui semble certain, c’est que les compétences ont manqué à la justice et à la police belge pour résoudre cette série de meurtres presque gratuits. Il est utile de rappeler que l’enquête est toujours en cours, que cette affaire sera probablement convertie prochainement en crime contre l’umanité. En droit belge, les crimes contre l'humanité sont imprescriptibles.

Et pour finir, en 2005: suicide terroriste de Muriel Degauque, belge née à Charleroi, lors d’une triste et désespérée action contre un convoi américain. Cet attentat-suicide tue cinq policiers irakiens et Muriel, entre temps renommée Myriam après sa conversion à l’islamisme le plus obtu.


© 2018 - Yvan de Beauffort