Newsletter





Une vision pour Schaerbeek

Schaerbeek, 6e commune du Royaume, 125 000 habitants, 333 rues, 150 nationalités, une zwanze légendaire, 30% de jeunes de moins de 20 ans, 26% de chômage, des tas d’entreprises, 2990 centimes additionnels (vos impôts…),  une qualité de vie à préserver ou à améliorer, des défis très sérieux.

Mes priorités sont:

  1. Une commune plus active. L’emploi est un enjeu fondamental. L’enseignement et la formation sont à la base d’un l’emploi, surtout sur les métiers en pénurie. Ces métiers sont nombreux. Schaerbeek doit redevenir accueillant pour la libre entreprise, l’Horeca, les artisans et les PME’s. La commune doit fournir les outils permettant à chacun de construire son avenir.

  2. Une commune plus sûre. La criminalité est en baisse mais le petit vandalisme est fatigant. Il faut des rues, des parcs (dont Josaphat) et des plaines de jeux mieux surveillés, une meilleure coordination des gardiens de la paix, des antennes de police locales.

  3. Une commune avec des valeurs. L’égalité entre l’homme et la femme, l’humanisme, la place des familles,le respect de chacun, de la propreté et de l’infrastructure sont des défis essentiels.

  4. Une commune plus mobile. La liberté, c’est aussi pouvoir choisir son mode de transport. Il est temps d’arrêter la guerre contre le parking. Il faut un tunnel sous Meiser, des itinéraires sûrs pour les vélos, un métro, plus de trams et des trottoirs efficients.

  5. Une commune plus belle. La lutte contre les nuisances sonores (ex. les avions), les marchands de sommeil qui découpent nos immeubles en cages insalubres et les immeubles à l’abandon. Il faut aussi soutenir activement l’implication de nos comités de quartiers.

  6. Une commune mieux gérée. Conseiller ayant posé le plus grand nombre de questions, j'ai veillé au côté du MR à ce que les impôts ne soient pas augmentés et à ce que les gaspillages soient évités. Il faut des objectifs clairs au CPAS Les moyens économisés seront réinvestis dans la formation.

    C’est votre argent, il faut qu’il soit mieux géré.

 

Ce que j’aime à Schaerbeek

  • La zwanze et le folklore Schaerbeekois. Il règne un esprit et une fierté Schaerbeekois.
  • La réputation chaque jour meilleure de la ville .
  • L’hôtel de Ville. Il est incroyablement massivement spectaculaire.
  • La Maison Autrique. Des maisons aussi caractéristiques et types, elles sont nombreuses à Schaerbeek !
  • La plus belle avenue de Bruxelles est à Schaerbeek: l'avenue Louis Bertrand
  • Mon parc. Enfin celui de mes enfants. Enfin le nôtre. Rien qu’à nous. Qui est devenu encore plus beau... mais qui doit encore être amélioré en propreté, activités, sécurité
  • Mes repères: la Brasserie Cochaux, le Moby Dick, l’Amici Miei, le Stelle, l'Avenue, le Saint-George.
  • La Gare de Schaerbeek. Dingue, non ?
  • Mon quartier et les amis de Sainte-Suzanne et de Helmet.
  • Mes voisins. Charmants. Pourvu que ca dure.
  • Les professeurs enthousiastes et exigeants. Ce sont les meilleurs
  • Les dizaines de bénévoles dans les centaines d’associations. On se fait "taper" à chaque coin de rue et à chaque coup de sonnette par une organisation caritative, mais c'est super...
  • Les réunions animées du conseil communal. Un festival. Bosseman et Coppenolle. En mieux. Et gratuit (une fois par mois. Venez nombreux)
  • Le changement radical de la physionomie du quartier Nord
  • L’amélioration opérée par les services communaux : on y est mieux accueilli qu’il y a quelques années. Mais on doit encore s’améliorer
  • Les policiers sympas et pragmatiques
  • Les cerisiers du Japon. Il y en avait dans mon quartier et je les aimais beaucoup.

Ce que je n’aime pas à Schaerbeek

  • Les problèmes de mobilité, la guerre au stationnement, les travaux sur les voieries qui sont interminables et la mauvaise concertation avec les habitants.
  • La mauvaise gestion du Neptunium (la piscine publique) et le flou dans les ASBL gravitant autour de la commune
  • Le chancre de la Gare Schaerbeek-Josaphat. Ca n'avance pas. Et quoi?
  • Les crottes de chien. Ca c'est vraiment écœurant
  • Les rues pas toujours propres. Pas toujours
  • L’éducation laxiste dans certaines écoles. Comment voulez-vous qu'ils grandissent?
  • Les avions et l’aéroport à moins de 10km à vol d’oiseau. Parfois pratique, je l’admet. Souvent très emmmm
  • Les policiers découragés. Ca je n'aime pas du tout
  • Les voisins qui ne se parlent pas. Ca arrive
  • Les avions et les négociations sur leur bruit qui ne progressent pas. Les avions qui décollent et les avions qui atterissent.
  • Les gens qui ne font pas suffisament d’effort pour parler les deux langues officielles de Bruxelles.
  • Le rond-point Meiser. Une vraie foire. Temps que ça change
  • Les transports en commun. Ca manque de métro à Schaerbeek. Cruellement
  • La diminution constante et chronique du nombre de petits commerçants.
  • Les mêmes petits commerçants qui me racontent qu’en trois ans ils se sont faits braquer trois fois
  • Le nombre réduit de logements sociaux mignons. Il faut toujours qu'ils soient dans des grands buildings.

 

 


© 2018 - Yvan de Beauffort