Facebook Twitter

Arguments POUR et CONTRE le droit de vote

Arguments POUR le devoir de vote :

-     C’est un devoir de se tenir informé de la chose publique et de s’exprimer sur la façon dont celle-ci est gérée ou devrait être gérée

-     C’est un signal légitime donné aux politiciens, légitime car reprenant l’opinion de chacun

-     C’est un devoir de voter car c’est faire montre de respect vis-à-vis du travail sérieux réalisé par l’immense majorité des citoyens qui se donnent en politique

-     Une personne peut manifester sa désapprobation pour le système en votant blanc ou en votant aux extrêmes (je ne suis pas certain qu’on puisse voter nul)

-     C’est une façon de forcer les électeurs à s’intéresser – même un peu – à la politique

-     Si tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupera de toi…

-     La démocratie, c’est le pire des systèmes, mais il n’en existe pas de meilleur ; et le paroxysme de la démocratie, c’est « un être humain  – une voix »

-     En autorisant le droit de ne pas voter, on privilégie les extrêmes ou on risque de favoriser les gens plus éduqués (qui auraient une tendance à voter plus à droite)

 

 

Arguments CONTRE le devoir de vote :

-     C’est antidémocratique : chacun est libre de faire ce qu’il veut de sa voix

-     La politique, ça n’intéresse pas tout le monde ; ça ne doit pas intéresser tout le monde

-     On peut être anarchiste (contre le système dans sa totalité)

-     Une voix de plus ou de moins, ça ne change pas grand-chose

-     Quelques politiciens ont des pratiques scandaleuses et l’on ne souhaite pas, en votant, souscrire à un système qui immanquablement génère des politiciens qui ont ce genre de pratiques

-     On peut souhaiter s’en référer aux votants, qui eux, se seraient plus renseignés


© 2018 - Yvan de Beauffort