Facebook Twitter

Le Holding communal Dexia en faillite virtuelle

L'examen rapide des comptes de la Holding Communale est effrayant: elle est en faillite virtuelle...

Le Holding Communal Dexia, c'est une des sociétés-mère de la Banque Dexia. La Holding est détenue par les communes belges (à 3,5% par Schaerbeek par exemple) et à son tour détient près de 14% de la Banque Dexia. Il s'agit donc d'un investissement important pour les communes qui sont traditionnellement rémunérées par un dividende de la Holding qui est lui-même fonction de l'évolution de l'activité de la banque Dexia.

Au bilan de la Holding communal Dexia, on retrouve les actifs (ce que la Holding possède) et les passifs (comment la Holding finance ce qu'elle possède).

En matière d'actif, l'essentiel (plus de 70%) est constitué de participations dans la Banque Dexia pour un montant de 2,1 milliards et un actif total de près de 3 milliards (donc pour 900 millions d'autres actifs).

Le passif quant à lui est financé à 60% par des emprunts qui se montent au total à près d'1,7 milliards d'EUR (pour un même montant total du passif de 3 milliards d'EUR, le passif étant toujours égal à l'actif).

Or, le cours de la Banque Dexia utilisé pour calculer sa valeur à l'actif de la Holding communale est de 10,4 EUR par action. En reprenant la valeur actuelle en bourse (soit moins de 1,7 EUR par titre), la valorisation est ramenée à 345 millions d'EUR.

Du coup, si les dettes de la Holding communale venaient à échéance demain et que la Holding devait, pour pouvoir rembourser ces dettes, vendre ses titres, la Holding ne pourrait pas rembourser 545 millions d'EUR... elle serait donc largement en faillite. D'aucun répondront que la valorisation actuelle de Dexia par le marché n'est pas sérieuse, qu'il faut viser le long terme (ce qui permet de requalifier comptablement le titre "Banque Dexia" en participation stratégique et lui donner la valeur qu'on lui choisit)... mais la valeur de la Banque Dexia à laquelle la Holding serait juste à flot est 2,5x supérieure au cours de bourse actuel de la Banque Dexia (il faudrait que le cours de Dexia remonte à 4,4 EUR pour que la Holding communale puisse rembourser l'intégralité de ces dettes avec la vente de tous les titres qu'elle détient).

Afin de conserver un ordre de grandeur, il faut savoir que la durée moyenne des emprunts à long terme bancaires contractés par la Holding Communale Dexia est de 5 ans pour un montant total de 1,3 milliards et qu'à court terme la Holding emprunte 350 millions. Il lui faut donc "trouver" chaque année au moins 600 millions d'EUR de financement à emprunter. C'est là qu'intervient la garantie des régions qui ne l'ont donné qu'à de strictes conditions.

Il n'en reste pas moins que les emprunts, cela demande aussi des intérêts. Et qu'un effet boule de neige pourrait donc voir le jour (pour rembourser des intérêts, on emprunte à nouveau...). Bref, ou le titre de la Banque Dexia se redresse, ou la Holding communale ferme.

Hotel de ville
Hotel de ville

 


© 2018 - Yvan de Beauffort