Facebook Twitter

Charles Michel: le bon président pour le bon parti!

Un - Un grand débat. Et il faut le reconnaître: douloureux, dur, qui laisse des marques sérieuses. Mais un débat impressionnant. Par la qualité incontestable, des deux candidats: Daniel Bacquelaine et Charles Michel. Un débat par la qualité incontestable des programmes proposés, construits, positifs, enthousiaste.

Deux - Un bon président. Charles Michel, est pour les raisons que j'ai déjà évoquées, la pointure qu'il nous faut. Je m'en réjouis.

Trois - Un excellent équilibre, entre Didier Reynders qui continuera à mener les négociations institutionnelles, Charles Michel qui procèdera à une refonte professionnelle, intelligente et systèmatique du fonctionnement du MR, et Daniel Bacquelaine qui mettra au service du parti sa dash et son punch.

Il me reste à souhaiter que bien vite chacun retrouve sa place de militant, et que les différentes composantes du MR fusionnent rapidement, afin que 1+1+1+1 = beaucoup!

Yvan


© 2018 - Yvan de Beauffort