Facebook Twitter

Debout! ce 23 janvier, il faut être debout!

J'entends surtout une grande lassitude. Mais pire que cela, un renom, un déni, un absentéisme enfin. Personne n'osant prendre position. Personne pour dire que la situation ne satisfait pas. Demain, il y aura 30.000 personnes dans la rue.

C'est tout?

30.000 personnes, c'est ridicule. A moins de 100.000, personne n'écoutera. 

Je m'inquiète du peu d'intérêt des belges dans le débat actuel. Je m'inquiète et je vous interpelle: ça vous est égal, ce qui se passe? ça vous est égal, une négociation qui est complètement désiquilibrée?

On dit partout que l'initiative du 23 janvier part d'étudiants. Splendide! Magnifique! Et quoi? Il n'y a que 30,000 étudiants en Belgique? 0,3% de la population?

Mais enfin, si vous ne mobilisez pas vos relais politiques, comment voulez-vous que les hommes et femmes politiques vous prennent au sérieux?

Oui, c'est un coup de gueule! Debout, les jeunes! Debout les cadres! Debout les travailleurs, les pensionnés, les femmes célibataires, les émigrés! Dites-nous ce que vous avez dans le ventre!?

Oui, vous pouvez faire la différence. Parce que, au vu de ce qu'on voit, vos représentants politiques ne la font pas! j'irai, pour ma part, dans la rue. Je dirai que je ne suis pas d'accord. J'aurai mon drapeau belge. Et mon drapeau européen. Mais ca n'est pas l'essentiel. L'essentiel est que je dirai: "pardon, j'attends de mes élus qu'ils trouvent une solution. Et s'ils ne trouvent pas de solution, je change d'élu."

Ne vous taisez pas. Dites ce que vous pensez!

Vos réactions sur yvandebeauffort@hotmail.com


© 2018 - Yvan de Beauffort