> Mes interventions au Conseil Communal

Conseil Communal du 2 février 2011- un point sur les travaux du Parc Josaphat...

500 arbres supplémentaires pour le Parc Josaphat, et trois PV pour excès de vitesse sur le chantier !

Vous savez combien le sujet des travaux de rénovation du Parc Josaphat me tient à cœur et qu’à intervalle régulier je m’interroge sur la progression des travaux.

Le Parc Josaphat a accueilli cet hiver des dizaines de familles schaerbeekoises, montées sur luges, qui ont profité des magnifiques pentes enneigées du Parc.

Les circonstances hivernales ont dû retarder quelque peu les rénovations, mais j’aimerais en savoir plus : on devrait tout doucement voir la fin des travaux : la réfection des étangs – et l’affaire des eaux ‘troubles’ -, le nombre des jeux mis à la disposition des enfants, les ponts  ? On sait que la Commune n’est pas responsable des travaux, puisque c’est Beliris le maître d’œuvre, mais Schaerbeek contrôle et supervise ces travaux…

L’échevin Michel De Herde: On arrive en vue de la fin des travaux. Quelques précisions :

  • Les ponts et abris seront prêts le 24 mars, ou une semaine de plus peut-être
  • Les rocailles seront rénovées pour le 8 février
  • Une bonne nouvelle : un accord est intervenu entre la CMRS, Beliris et Schaerbeek : 500 arbres supplémentaires seront replantés – il s’agira d’essences locales !
  • Des jeux d’enfants supplémentaires seront fournis par la commune et arriveront fin mars
  • Le contrat pour la buvette est finalisé
  • Les étangs et les berges : il y a deux mois, Belirirs assurait avec certitude que tout, y compris le réasphaltage des chemins, serait terminé fin mai. Aujourd’hui, Beliris est plus circonspect étant donné l nombre de difficultés (dont le gel) qui continuent à surgir dans ce chantier. La bonne nouvelle, c’est que l’entrepreneur a repris le travail suite aux menaces d’amende. Le curage des étangs est presque terminé (note d’Yvan : on se souvient qu’on avait analysé les eaux et qu’on y avait trouvé des métaux lourds qui ont nécessité un traitement particulier des eaux que l’on retirait). L’anecdote veut que 3 Procès-verbaux ont été dressés car les engins de chantier enfreignaient les limites de vitesse !!!

Quoiqu’il en soit, la commune (et en particulier son échevin Etienne De Herde) se tient informé. Et je ne manquerai de vérifier l’avancement au cours du mois de mai.

 


© 2020 - Yvan de Beauffort