> Mes interventions au Conseil Communal

Conseil communal du 9 septembre 2009

Deux grands débats ont animé la soirée communale: la recapitalisation de la Holding Communale chapeautant Dexia et le Plan de Mobilité.

En outre et après une relative absence due - je l'avoue - à l'agenda électoral et à la légère frustration de n'avoir pu mener une campagne régionale comme candidat, j'avais inscrit 4 questions à l'agenda:

1) L'état des lieux du bruit aérien et le suivi des informations fournies par le nouveau sonomètre installé par l'IBGE (l'institut Bruxellois de la Gestion de l'Environnement) à ma suggestion

La réponse donnée par l'Echevin Guillaume, avec lequel je suis très en cheville sur cet important combat était la suivante: Le sonomètre fonctionne parfaitement et les données qu'il produit sont consultables sur le site de l'IBGE. Bien que la crise économique soit dévastatrice pour le trafic aérien, notre sonomètre enregistre toujours des dépassements de l'ordre d'un ou de deux avions par nuit qui émettent un bruit réveillant les Schaerbeekois [c'est inadmissible]. Par ailleurs, l'Echevin nous a confirmé que Schaerbeek allait attaquer l'aéroport en justice à propos de l'ouverture de son nouveau terminal low-cost, ouverture qui s'est préparée au mépris de toutes les procédures de consultation en vigueur. Pas de doute: nous aurons notre mot à dire dans ce débat et nous ferons ce qu'il faut pour que notre mot soit entendu. L'Echevin Guillaume a également tenu une réunion d'information avec la population Schaerbeekoise en juin et compte renouveller régulièrement ce type de réunion.

2) L'avancement du chantier de notre poumon vert: le Parc Josaphat

Ce programme est fondamentalement une compétence BELIRIS, càd que le maître d'oeuvre est la Région Bruxelloise. Schaerbeek joue plus un rôle de contrôleur. Le chantier suit son cours proprement: le chantier des aires de jeux se termine [quel dommage qu'il ne se soit pas terminé avant les vacances scolaires]. Le mobilier urbain est en train d'être installé et les voieries intérieures se terminent aussi. L'esplanade centrale sera achevée fin 2009. Il reste quelques grands chantiers pour 2010 qui ont essentiellement trait aux surfaces d'eau: l'assêchement et la rénovation des étangs et l'aménagement des fontaines. Madame Onkelinkx nous a promis en souriant une inauguration en fanfare le 5 juin 2010. A vos agendas...

3) L'avancement du projet immobilier Brusilia II qui est pour le moment laissé à l'abandon

Ce projet immobilier est la continuation de l'énorme building Brusilia I qui existe depuis les années 70 et qui est un véritable coup-de-poing dans la vue de tous les Schaerbeekois mais dont le panorama sur Bruxelles du 30e étage doit être fantastique. Le projet Brusilia II est toujours en cours. Des conflits entre les co-propriétaires ont considérablement ralenti les travaux et l'entrepreneur joue avec l'avancement des travaux pour que le permis d'urbanisme ne soit pas déchu [un permis a une date de péremption]. On devrait voir l'immeuble sortir de terre dans les prochains mois. Espérons que ce projet permettra d'adoucir la perspective en cassant le côté bloc stalinien de Brusilia I...

4) Le suivi du test mené par Schaerbeek sur les aires de stationnement pour livraison, aires qui semblent squattées pour tout mais pas pour les livraisons

Les résultats sont prometteurs. Rappelons l'idée très créative de Schaerbeek: le stationnement est autorisé moyennant un paiement de 100EUR. Sauf si l'on peut prouver que le stationnement était à des fins de livraison ou de chargement. Génial. Et à suivre. Il paraît que la Commune a déjà perçu ses premières amendes dissuasives... le Schaerbeekois peut se réjouir, d'autant que ces aires de test sont situées dans des artêres telles la Chaussée de Haecht ou le stationnement sauvage se traduit immédiatement par des encombrements monstres!

Sur la recapitalisation du Holding, j'ai exprimé la position de la Majorité: "Au nom du Groupe MR, je voudrais souligner les points suivants. Compte tenu du contexte économique global, ce n'est pas une décision facile. Jusqu'ici, la Commune n'a participé à aucune opération de sauvetage. Sur l'opération de recapitalisaiton proposée, la Commune participera pour sauver Dexia et maintenir les parts et les intérêts des Schaerbeekois. Je voudrais aussi rappeler que le montant de la recapitalisation représente une petite fraction de ce que Dexia nous a rapporté au cours des dernières années. En tant que grand actionnaire, nous demandons à notre Collège de mandater notre représentant pour interpeller Dexia sur la politique de risque suivie jusqu'ici et dans le future - et sur la façon dont cette politique est communiquée". Un des membres de la majorité s'est abstenu sur le vote pour marquer la difficulté d'engager les sous de notre population pour soutenir une banque qui ne s'est pas illustrée pour la gestion de son risque au cours des derniers mois. Nous serons - je serai - donc extrêmement vigilant. Deux axes seront privilégiés dans le futur: Un, la réforme de la structure managériale et d'administration de la Holding - il nous faut des gens compétents, finis les recasages pour pantouflage. Et deux, j'encouragerai la Commune à diversifier son patrimoine à l'avenir. Le un applique l'adage américain: "put your eggs in a same basket, but watch the basket". Le deux applique l'adage européen: "dont put your eggs in a same basket!"

Enfin, le plan communal de mobilité, qui suscite de nombreuses tensions. J'ai tenu à faire savoir à l'Echevine ecolo Smeysters en charge du dossier que les tests conduits seront suivis de très près. Même s'il est important d'appuyer une démarche en faveur de la décongestion et de l'utilisation des transports en commun, la liberté du mode de transport est essentielle. L'exercice d'un plan de mobilité est un exercice difficile et qui exige beaucoup du Schaerbeekois. Les décisions ne sont pas toujours bonnes mais notre volonté d'oeuvrer intelligemment pour un mieux est intacte. Et nous rectifierons les idées qui s'avèrent mauvaises. Qui ne tente rien n'a rien. Enfin, il nous revient, à nous MR, de calmer les véléités généreuses mais souvent utopiques de notre partenaire ecolo. Faites-moi part de vos commentaires, ils seront relayés! ydebeauffort@hotmail.com

Merci de m'avoir lu jusqu'ici.

 


© 2020 - Yvan de Beauffort