> Mes interventions au Conseil Communal

Et une troisième question: les chiens du Parc Josaphat...

 

Cette question provient de l'interpellation citoyenne que me communique une riveraine du parc Josaphat, s'inquiétant légitimement de l'espace réservé au meilleur ami de l'homme...

Chers Collègues,

 

Madame,

Monsieur,

 

A l'heure actuelle, tous les espaces verts de la commune sont interdits aux chiens en liberté, quelle que soit l'heure (pourtant, avant 10 heures du matin en toutes saisons et après 17 heures en hiver et 19 heures 30 ou 20 heures en été, ces espaces verts, notamment le parc Josaphat, sont quasi exclusivement fréquentés par les propriétaires de chiens et leurs compagnons à quatre pattes) et quel que soit l'endroit. Résultat: des propriétaires de chiens poussés à la désobéissance, des amendes d'une lourdeur excessive, des invitations de la part des forces de l'ordre à "mettre votre chien dans votre voiture et aller le promener dans une autre commune" et, chez les autres usagers des espaces verts, une agressivité de plus en plus exacerbée à l'égard des propriétaires de chiens et de leurs animaux. Ainsi, dans le petit parc voisin du Crossing, où les chiens en liberté étaient tolérés jusqu'à l'inauguration du stade et des nouveaux aménagements, on me signale que les propriétaires de chiens ont été menacés à plusieurs reprises, durant les mois d'été, leurs "interlocuteurs" les accusant de mettre les enfants en danger et n'hésitant pas à leur assurer qu'ils allaient les "chasser du Crossing comme ils les avait chassés du Terdelt"! 

 

Pour rétablir le calme tout en satisfaisant tout le monde, ne serait-il pas possible:

• d'autoriser les propriétaires de chiens à laisser leurs animaux en liberté aux horaires indiqués ci-dessus, soit dans l'ensemble des espaces verts, soit sur certaines pelouses, en officialisant la chose par des panneaux, ce qui éviterait critiques, agressions et appels à la police;

• OU d'ouvrir aux propriétaires de chiens et à leurs animaux des espaces de liberté (pelouses clôturées ou non [par exemple, dans le parc Josaphat, la pelouse, peu fréquentée car peu ensoleillée, proche de la maison du directeur des plantations], ou enclos spécialement réservés à cet usage), à condition qu'ils soient suffisamment grands. Les quelques espaces dits "de liberté" actuellement prévus dans la commune n'ont que quelques mètres carrés de superficie, ce qui est totalement insuffisant, en tout cas pour les grands chiens (un rapport dédié commandé par la Ville de Lyon que je tiens à voter disposition (http://www.millenaire3.com/uploads/tx_ressm3/homme-animal_01.pdf) précise que ces espaces doivent mesurer "100 m2 ou plus selon les possibilités").

 

Pourquoi la commune de Schaerbeek refuserait-elle aux propriétaires de chiens ce que d'autres communes bruxelloises leur accordent déjà (à Jette, Forest, Woluwe, Bruxelles, Etterbeek, Watermael-Boisfort)?

 

 

Je vous remercie,

Yvan de Beauffort

 

 


© 2020 - Yvan de Beauffort