> Mes interventions au Conseil Communal

Le Conseil communal du 1 septembre 2010

Rentrée des classes ce premier septembre au Conseil Communal, qui s’est tenu dans une ambiance potache, à l’exception de la légitime évocation de la disparition de Daniel Ducarme, qui fut conseiller à Schaerbeek entre 2000 et 2006. A noter aussi la présentation du bilan à mi-mandat de l'activité de la majorité. Ce bilan sera discuté en détail lors du prochain conseil communal le 29 septembre.

 

J’y ai posé cinq questions, sur des sujets auxquels je tiens beaucoup et que je me fais un point d’honneur à évoquer régulièrement, au nom des Schaerbeekois :

-         l’avancement du Musée du Train

-         les travaux de construction de l’immeuble Brusilia

-         les travaux du Parc Josaphat

-         les nuisances sonores

-         la campagne de régularisation des sans-papier

 

Le Musée du Train est un projet qui est cher à la Commune. Rappelons qu’il s’agit de rassembler au sein de la magnifique Gare de Schaerbeek l’unique patrimoine historique d’un pays précurseur en matière ferroviaire.

2 permis de bâtir on déjà été délivrés, concernant la restauration de l’aile gauche de la Gare. Un troisième permis est en cours de délivrance. Pour le nouveau bâtiment qui serait construit à la place des anciens entrepôts Ixina et qui constituerait le corps principal du Musée, un permis a été introduit en juillet auprès de la Région. Une enquête publique démarrera sous peu. Le projet prendra encore quelques mois, mais il promet d’être sans précédent quant à son organisation muséographique et sa cohérence avec l’architecture du Bâtiment. Prometteur, quant on sait que c’est Schuiten, le célèbre dessinateur de bandes dessinées, qui en est la cheville ouvrière.

 

Les travaux au « Brusilia-bis » ont enfin repris (enfin, car c’était un chancre à l’abandon jusqu’ici, ndlr). Ils ont pour but de construire un bâtiment rez+8 étages et un autre rez+3 étages, pour 71 logements et 70 places de parking, 200 mètres carrés de bureau et – enfin ! – le réaménagement des abords du Brusilia.

 

Les travaux du Parc Josaphat se poursuivent. Il faudra 200 jours pour achever les travaux relatifs au curage des étangs, en ce compris la réfection des berges et la réparation des canalisations. En parallèle, seront bientôt entrepris la réfection de la cascade et celles des ponts. En matière de jeux pour les enfants, le cahier des charges établi par Beliris a été très chiche. La Commune devra donc suppléer. De nombreux graffitis ont été enlevés, en particulier sur les statues. Il reste à nettoyer les parois du Kiosque, qui sont très tentantes pour le graffeur malveillant, ainsi que le bâtiment-pergola qui est la cible de vandalisme gratuit.

 

L’action en justice contre le terminal low cost introduite par la Commune de Schaerbeek s’est malheureusement conclue négativement. Le Tribunal a jugé l’incrimination comme non-fondée car « il n’y a pas de menace environnementale ». La justification du Tribunal est donc une bonne nouvelle : gageons que les modifications au plan Azur seront en effet suffisantes pour ne pas constituer une menace environnementale et ce, à l’aulne des nuisances imposées – sans compensation celles-là…  – aux Bruxellois (le projet Azur comprend deux phases : un, la transformation du terminal 58 en terminal Low Cost et deux, la construction d’une jetée Low Cost - la construction de ce terminal low cost semble avoir été abandonnée). Nous resterons très attentifs ! Il convient de signaler que les mesures enregistrées par le sonomètre placé en 2008 à mon initiative sur le territoire de la commune ont enregistré une solide diminution du bruit en 2009 comparé à 2008 (de 7,3 vols à 4,9 vols par jour au-delà des 70 décibels et de 1,8 vols à 0,5 vol par nuit). Il me semble tout de même fortement que le bruit a amplifié depuis le début de l’été 2010.

 

En matière de régularisation pour la « Période Spéciale courant du 15 septembre au 15 décembre 2009 », les chiffres définitifs font état de 2576 dossiers introduit, soit 3289 personnes. C’est donc un nombre conséquent. Les premières analyses démontrent qu’on se rapprochera fortement de la dernière « dernière régularisation à jamais » de 1999-2001, lorsque près de 90% des dossiers reçurent un avis favorable. Sans vouloir polémiquer, cela aura un effet sur le budget du CPAS, effet qui selon certaines sources aurait déjà été inclus dans les nouvelles prévisions de ce budget – ce qui est de bonne gestion. Il conviendra tout de même de se positionner de façon claire et transparente sur la politique belge en matière d’immigration, les « dernières dernières » régularisations massives à jamais ayant manifestement une validité décennale.

  

 


© 2020 - Yvan de Beauffort