> Mes interventions au Conseil Communal

Le conseil communal du 31 mars

De nombreux points à l'ordre du jour, d'ordre de gestion essentiellement.

Le conseil a commencé par un "huis clos". Cette procédure est malheureusement obligatoire pour des décisions lourdes en matière de ressources humaines communales. Il s'agit souvent de larcins commis par des agents communaux, de conduite en état d'ébriété etc. Le ou la pauvre fonctionnaire incriminé se retrouve devant les 47 conseillers communaux afin de se défendre. Je déteste ces huis clos! qui suis-je pour juger de l'état de gravité ou de la simple réalité des faits? je fais confiance à l'échevin en charge. Du coup, je ne participe pas à ces jeux du cirque. Il est temps que la loi change et supprime ces huis clos, sortes de chambre de justice tout à fait inappropriées. Scandaleuses, même!  

Parmi les points de gestion, la presse s'est fait l'écho d'une question technique afférant à l'utilisation par le personnel communal de l'outil informatique. C'est surtout parce que la ministre socialiste Onkelinx s'était exprimée à ce sujet que la presse en a fait un billet. Rien de fondamental pourtant.

En fin de conseil, le FDF a voulu faire passer une motion contre l'inspection par la Région flamande des écoles francophones en périphérie. Par solidarité communale, la plupart des conseillers MR se sont ralliés à la motion, mais l'intérêt de celle-ci était de l'avis de quelques-un tout de même relatif. Une escarmouche, donc, dans la construction des positions de négociations de chaque côté de la frontière linguistique.

Mes deux questions ont été promptement répondues par le Collège. Sur la problématique des emprunts structurés, le conseiller communal PS Eddy Courthéoux m'a rejoint pour demander le détail de la situation. En bref, la commune disposait de produits d'emprunt structurés (qui peuvent s'avérer dangereux en certains cas), mais la Banque Dexia les a repris et les a extournés en emprunt à taux fixe en mars 2009. 

Sur la question du nouveau plan de survol décidé par le gouvernement fédéral, l'échevin Bernard Guillaume (MR) a étayé le communiqué de presse que vous retrouverez par ailleurs sur ce site. Bernard Guillaume et moi luttons depuis longtemps ensemble pour améliorer la qualité sonore de nos quartiers. La Commune de Schaerbeek retrouve dans ce plan certaines améliorations sensibles pour ses habitants. Mais il nous faudra rester vigilant, en particulier en ce qui concerne l'exploitation par l'aéroport de son nouveau terminal low cost...

 


© 2020 - Yvan de Beauffort