> Mes interventions au Conseil Communal

Représentant de Schaerbeek auprès de l'UBCNA... contre les nuisances des avions!

L’Union Bruxelloise Contre les Nuisances des Avions, c’est l’UBCNA. Une Association créée par les communes de Bruxelles pour lutter contre le survol de Bruxelles et de sa périphérie par les avions… Ou plutôt d’encourager le développement de toutes les routes de vol, procédures de décollage, type de moteurs… qui réduisent au maximum les nuisances.

Hier, c’était Conseil d’administration et Assemblée Générale, sous la présidence de Didier Gosuin et de Peggy Courtois, deux militants de la première heure. J’y représentais Schaerbeek hier soir (17 décembre), au nom de l'Echevin Bernard Guillaume.

Après les formalités d’usage accomplies sans obstacles, nous nous sommes penchés sur la situation politique, dont voici les points les plus relevants :

-          La Tour de Contrôle de Zaventem devient folle. Son patron, Mr Sterckx, ne se considère pas lié par les décisions gouvernementales sous prétexte que nous sommes en affaires courantes. Du coup, l’interprétation des normes de vent se fait au détriment des Bruxellois et tout prétexte est bon à l’utilisation des pistes 25, celle qui se présente face à Bruxelles comme un revolver et de la 20, le cauchemar de Crainhem et Wezembeek

-          Le patron de Belgocontrol, l’organisme en charge du contrôle aérien (et donc de la tour de contrôle) est mis sur la sellette : il lui a été clairement signifié que les normes devaient être appliquées ou son avenir chez Belgocontrol serait compromis

-          Le dossier « nuisance sonore » est difficilement audible politiquement aujourd’hui. L’UBCNA réfléchit à des actions pouvant remédier à ce problème. En particulier, la Région de Bruxelles se refuse à lever des astreintes contre les infractions en matière de survol, pour ne pas faire de vague dans la situation politique actuelle

-          Si l’accueil des compagnies low cost semble abandonné aujourd’hui par l’aéroport, il ne faut pas se leurrer : 1) L’élargissement du Ring a pour but de désenclaver l’aéroport. A terme, les low cost s’installeront à Zaventem ; 2) Des quotas maximum d’utilisation de l’aéroport n’ont toujours pas été imposé

-          En parlant de l’élargissement du Ring, j’en profite pour vous signaler que les plans flamands prévoient la suppression des entrées dans Bruxelles des Quatre-Bras et d’Overijse…  Il est certain que ca n’est pas une solution acceptable… mais nous nous éloignons du sujet…

-           Il y a encore 3 actions pendantes en justice. Nous en avons perdu une récemment, celle qui se battait contre l’érection d’un terminal low cost justement. Ceci dit, nous avons été débouté pour un motif curieux : le terminal n’étant pas encore construit, nous ne pouvions nous plaindre apriori pour des nuisances qui ne sont pas avérées… Oui mais oui mais, pour construire ce genre d’infrastructure, il faut faire une étude d’incidence, non ?

-          Il semble que la Route du Canal fait des progrès. Cette route est l’une de celles  qui traversent Bruxelles, certes, mais en survolant le Canal et donc probablement l’option la moins bruyante.

-          Le service de médiation fonctionne, trop bien même : les autorités flamandes voudraient supprimer l’équipe en charge pour le moment, car elle est un véritable caillou dans la chaussure de l’aéroport…

-           La Balise ILS de Woluwe-Saint-Pierre semble illégale d’un point de vue environnemental. Lorsqu’elle entre en action, les communications GSM deviennent impossibles… c’est dire la dangerosité de cet appareil… Il va être demandé à Woluwe-Saint-Pierre de dresser un Procès-Verbal et de lever des amendes administratives si rien ne bouge au niveau du Parquet !

-          L’UBCNA est en faveur d’une meilleure information du public quant à l’utilisation de telle ou telle piste. En outre, nous plaidons pour une autorité indépendante de contrôle, afin de faire face aux abus

-          L’UBCNA s’étonne aussi de la passivité de l’Europe

-          Bref, si le dossier nuisance sonore est aujourd’hui moins audible, les événements vont nous aider… et nous ne démobilisons pas !

 


© 2020 - Yvan de Beauffort