Facebook Twitter

L'analyse froide des négociations dit ceci: les flamands obtiendront la scission de BHV

La scission de BHV est imminente. Un rapide calcul (odieux) permet de s'en rendre compte: seuls une partie du MR et dans une moindre mesure le cdH auraient à perdre dans ce deal.

En effet, le CD&V est condamné aux négociations. Il ne pourra plus quitter la table car si de nouvelles élections devaient avoir lieu, il serait ratiboisé. En outre, il faut rappeler que le CD&V, comme le cdH, deviennent des anomalies électorales au niveau européen: comment ces partis peuvent-ils se positionner alors que l'on sait les chrétiens en perte de vitesse en Europe aujourd'hui et qu'un marquage au centre est certes bien sympathique mais loin des réalités.

Le PS et le spA ont autant d'intérêt pour la périphérie de Bruxelles qu'un poisson pour un os. Au contraire, les 80,000 électeurs qui ne pourront plus voter pour les partis francophones, ne voteront plus MR ni cdH...

ecolo et Groen sont de la même veine...

Bref, le deal va devoir s'établir entre le MR et le CD&V. Il faut qu'ils trouvent une solution. Sinon, c'en est fait de la Belgique, alors qu'on crédite 39% de votes à la NVA. 39%...


© 2018 - Yvan de Beauffort