Facebook Twitter

Les Régionales: pour quoi? pour qui?

Lors des élections régionales de Bruxelles-Capitale du 7 juin, les Bruxellois éliront les 89 députés qui siègeront pendant 5 ans au Parlement Bruxellois. Ces députés voteront les lois régionales (les «ordonnances») et choisiront le gouvernement régional.

Fidèle à leur habitude, les Bruxellois iront sans doute à reculons au bureau de vote. A juste titre, ils maudiront une nouvelle fois le système démocratique complexe dans lequel ils se perdent. Et qui semble les appeler aux urnes tous les ans. Mais fidèle à leur habitude, les Bruxellois se rappelleront aussi que les compétences régionales ont un impact direct sur nos vies de tous les jours.

En effet, la Région, c’est un peu une super-commune : les compétences régionales couvrent notamment l'aménagement du territoire (l'urbanisme…), le logement, les travaux publics, les transports en commun, la politique économique et le commerce extérieur, la politique de l'emploi, la protection de l'environnement (et notamment la lutte contre le bruit) et la tutelle des pouvoirs communaux.

En outre, 19 parlementaires siègeront aussi au Parlement de la Communauté Française, qui régit entre autres la culture et l'enseignement. Ce parlement sera donc également renouvellé.

Nos députés régionaux auront à faire face à quatre gros enjeux : la crise économique, l’amélioration de notre cadre de vie, l'enseignement et les négociations institutionnelles. Chaque semaine d’ici au 7 juin, je vous ferais part de ma vision sur ces quatre enjeux majeurs.

Pour réussir, il nous faudra choisir une équipe compétente. C’est à cela que doit servir une campagne électorale : prendre le temps de choisir soigneusement ceux qui nous représenteront. Je vous souhaite dès lors une fructueuse campagne !

Faites-moi part de votre réaction: ydebeauffort@hotmail.com


© 2018 - Yvan de Beauffort