Facebook Twitter

Lettre à mon ami Antoine et aux Schaerbeekois

Cher Antoine, Voici en quelques éléments mon point de vue:
1) les accords pré-électoraux c'est du marketing de campagne qui est périmé le soir des élections. 2006 en est la preuve
2) un accord pré-électoral comme celui formel entre 3 listes à Schaerbeek, si on lui donne la moindre crédibilité, c'est une confiscation d'élection
3) il n'y a pas d'accord entre le MR Schaerbeekois et un autre parti
4) on a le droit en Belgique de présenter des listes au suffrage universel
5) sur 14 élus MR sortants, 7 ont décidé de créer la liste MR, reconnue par le MR National. Ce n'est donc ni une minorité, ni une dissidence
6) faire une liste MR ne signifie pas être contre qui que ce soit. Cela signifie la volonté de descendre à la rencontre des Schaerbeekois et leur proposer un programme de centre droit. C'est une opportunité colossale de faire exister le MR et ses valeurs (égalité homme femme, liberté, respect de la propriété et du droit, émancipation, primauté de l'individu etc etc)
7) que le programme proposé par le MR est très consistant, solide et bien écrit (entre autres par moi) et nos candidats sont très sérieux.
 
Il y a encore des dizaines de raison mais je pense que ceci devrait éclairer le choix d'électeurs souscrivant aux valeurs libérales défendues par le MR: le meilleur gage contre toute autre tendance ou programme est de voter MR.
 
Par ailleurs, j'observe qu'en tout temps il y a eu plusieurs façons de faire de la politique, de se comporter face à l'adversaire de campagne, d'utiliser les mots et le langage. Pour moi, la politique, c'est un débat d'idée. Le respect de l'individu qui défend ses idées prime en toutes circonstances.

© 2018 - Yvan de Beauffort