Facebook Twitter

On investit à Helmet!

http://www.lalibre.be/actu/bruxelles/article/653483/helmet-en-mode-durable-et-convivial.html

Helmet en mode durable et convivial

A.D. (st.)

Mis en ligne le 07/04/2011

Le quartier va prochainement bénéficier d’un lifting. Le projet se dessine. Désormais, dites “contrats de quartiers durables”.

Des routes cabossées, des rues mal éclairées, des trottoirs souvent trop étroits ou encore des écoles et autres bâtiments bétonnés, tel est le paysage peu attractif qui s’offre à vous quand vous vous baladez quelques instants dans le quartier d’Helmet. Vraiment ? Oui, mais plus pour longtemps.

Bientôt, cette vue tristounette fera place à un décor davantage harmonieux et confortable, et surtout plus vert.

 

C’est du moins l’ambition de la Région bruxelloise qui, en collaboration avec la commune, les associations et le Foyer schaerbeekois, propose d’améliorer le visage de ce quartier populaire. Pour ce faire seront mis à profit les contrats de quartiers dits "durables". Un budget d’onze millions d’euros sera investi à Helmet, dans diverses installations.

Il s’agira de mettre en place des éclairages festifs dans la rue Richard Vandevelde, de rendre les abords d’églises plus conviviaux, de refaçonner la voirie des quatre rues transversales à la chaussée d’Helmet, notamment pour diminuer le trafic routier.

De plus, des espaces de jeux publics seront aménagés dans l’enceinte de logements sociaux du quartier : trois intérieurs d’îlots bénéficieront de nouveaux terrains de mini-foot et de pétanque ainsi que de potagers pour les grands et de cabanes pour les petits. Parmi les ilôts, Erdem Resne, porteur du projet Contrat de Quartier Durable à Helmet, cite "Le sentier des pommes", où seront faits "de petits réaménagements en collaboration avec les résidents".

Par ailleurs, des subsides seront octroyés à tous les commerçants d’Helmet concernés par le projet et désireux de rénover la devanture de leur établissement. Enfin, les entrées de l’école Georges Primo prendront une allure plus verdoyante. "C’est une chose très positive pour notre école et cela va permettre d’atténuer un peu l’aspect "béton" du bâtiment", souligne les directrices.

 

S’ajoute à ce contrat de quartier schaerbeekois un projet immobilier, environnemental et caritatif ambitieux regroupant espaces publics et logements sociaux au square Apollo.

Pour rappel, cette convention fait partie de la première série de contrats de quartiers durables 2010-2014 dont "la philosophie n’est, en aucun cas, de raser et de tout reconstuire mais bien d’utiliser le potentiel humain, social et associatif du quartier afin de renforcer quelque chose qui existe déjà", insiste Evelyne Huytebroeck (Ecolo), ministre de la Rénovation urbaine en charge des contrats de quartiers.

http://www.lalibre.be/actu/bruxelles/article/653483/helmet-en-mode-durable-et-convivial.html

Un mot d’ordre : « Il faut désenclaver Helmet »

ROBERT,FRANCOIS

Page 18

Mercredi 6 avril 2011

Urbanisme Le contrat de quartier schaerbeekois, qui pèse 15 millions d’euros, veut rénover en profondeur le square Apollo

Evelyne Huytebroeck (Ecolo), ministre des Rénovations urbaines, a décidé de visiter sur le terrain les contrats de quartier dont elle a la gestion. Elle a commencé par Helmet (Schaerbeek) qui a débuté en 2010. Pour rappel, la Région injecte dans ce contrat 11 millions d’euros, la commune 1,1 million et l’Etat fédéral via Beliris 2,8 millions.

Helmet n’est pas dépourvu de logements et son tissu urbain ne s’en va pas à vau-l’eau. Pas encore. Parce que les signes avant-coureurs sont là, à commencer par le déclin de l’activité commerciale. Aujourd’hui, le quartier donne l’impression de s’être replié sur lui-même. Pour la commune et sa bourgmestre ff Cécile Jodogne (MR), le mot d’ordre est désormais de désenclaver Helmet. Et ce contrat doit y contribuer.

De nombreuses opérations sont inscrites au programme du contrat de quartier auquel on a accolé l’adjectif « durable ». Elles nécessitent en tout cas l’intervention d’associations d’habitants, des commerçants et des écoles. Exemple d’aménagement : les trois façades de l’Ecole Primo, à l’allure très « béton », vont être verdurisées. Il est aussi prévu la création d’une petite crèche, rue de l’Agriculture, en lieu et place d’un garage en intérieur d’îlot. Mais le dossier phare, c’est le réaménagement du square Apollo, enlaidi par les deux barres du Foyer schaerbeekois. Tout n’est pas encore décidé, mais Cécile Jodogne assure qu’on ne fermera pas le square à la circulation, même partiellement. Par contre, on le redessinera en y intégrant le socle des deux barres d’habitation sociale. La touche verte ? On prévoit des panneaux solaires, une ventilation naturelle, des aménagements éducatifs et la création d’une station Villo. Et tous les bâtiments à construire seront à basse énergie ou passifs. Pour le reste, les opérations immobilières classiques accaparent plus de la moitié du budget (8,5 millions d’euros pour la création de 22 logements).

Et la suite ? « Les contrats de quartiers durables vont se poursuivre, assure la ministre Evelyne Huytebroeck. La rénovation urbaine reste un axe majeur de la politique gouvernementale ».

Il y a du pain sur la planche. Quatre projets sont sélectionnés chaque année et un montant total de 44 millions leur est alloué. Chaque commune cofinance à hauteur de minimum 10 %. A cela s’ajoutent 12,5 millions octroyés par Beliris. Les quatre prochains contrats (2011) sont « Scheut » (Anderlecht), le « Jardin des Fleurs » (Bruxelles-Ville), « Koekelberg historique » et « Coteaux-Josaphat » à Schaerbeek.


© 2018 - Yvan de Beauffort