Facebook Twitter

Syrie: l'inquiétant retour de la Guerre Froide

La Guerre Froide est la période de tensions politiques entre les États-Unis et l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et, de manière plus large, entre les régimes communistes et l'ensemble des régimes non communistes.

S'il n'y eut pas de conflits armés directs entre les deux camps, plusieurs conflits ouverts ont été alimentés par cette confrontation originelle: la Guerre de Corée, la Guerre d'Indochine et sa séquelle la Guerre du Viet Nam, Cuba, guerres en Afrique...

Si la Guerre Froide s'est officiellement achevée avec l'effondrement de l'URSS entre 1989 et 1991, la Syrie est le nouveau terrain de l'affrontement entre l'Ouest et la Russie, successeur de l'URSS. Les combattants étaient à l'origine tous syriens. Aujourd'hui, les rebelles s'internationalisent et s'arment chez les occidentaux. Le gouvernement en place par contre trouve ses moyens auprès des russes et leurs alliés.

La Guerre Froide avait aussi comme caractéristique d'être susceptible à tout moment de devenir une Guerre Chaude. C'était une menace avec laquelle deux générations d'européens ont dû vivre. Menace qui a connu son paroxysme avec la crise des missiles de Cuba en 1962 ou qui fut l'objet de très nombreux romans d'anticipation (à commencer par ceux de Tom Clancy).

En ces temps d'incertitudes économiques graves, de tensions dans de nombreux pays, de retour de l'extrême-droite ET de l'extrême-gauche, il faut veiller à ne pas trop jouer avec des allumettes.


© 2018 - Yvan de Beauffort