Facebook Twitter

Taisez-vous Monsieur Leterme!

Si l'on a une chance d'obtenir un accord, c'est dans les prochains jours. Il faut dès lors réunir toutes les circonstances pour que le calme maximal règne entre les négociateurs. A ce titre, le premier ministre démissionnaire Monsieur Leterme devrait se taire.

En effet, je crois me souvenir que les allumages en règle de Monsieur Leterme (la capacité des francophones à apprendre le néerlandais, sa bonne connaissance de la Marseillaise, ses curieux déballages médiatiques de sms, son incapacité à résoudre les divergences institutionnelles etc) n'ont pas beaucoup aidé le pays.

En ces temps de crise, il faut que Monsieur Leterme conserve une très grande discrétion. Demander en public si c'est lui ou les négociateurs qui doivent construire le budget 2011-2012 est à ce titre une erreur majusculaire: si l'optique est de rassurer les marchés, c'est raté. Qu'il demande discrètement aux négociateurs si le gouvernement en affaires courantes doit développer le budget, soit. Mais imposer un ultimatum aux négociateurs en demandant si c'est lui ou eux qui doivent le confectionner quel est son objectif sinon celui de torpiller les négociations et de précipiter la Belgique dans les bras inconfortables du marché financier?

C'est encore pire lorsqu'on sait de source sure qu'il a déjà commencé à développer le budget de son côté. A quoi il joue?


© 2018 - Yvan de Beauffort