Facebook Twitter

Y aura-t-il des élections en octobre?

La vie politique est une histoire humaine. Comme toute entreprise, elle est fondée sur une dynamique. Or, la dynamique est aujourd'hui absente du débat politique. En effet, la particratie se satisfait du status quo gouvernemental qui conserve au pouvoir des ministres qui n'ont plus la légitimité d'une élection. Personne ne peut s'en satisfaire.

Seul un nouveau momentum peut nous tirer de l'ornière. OOOOh, je sais bien, je l'entends et je le comprends: de nouvelles élections ne changeront pas la donne, dit-on souvent.

Mais il nous faut un nouvel impuls, il nous faut des partis présentant des propositions claires pour la Belgique de demain. Ca n'est pas du tout la question qui fut proposée à l'électeur le 13 juin 2010. C'est déjà une raison pour de nouvelles élections. Calmement, sans précipitation, il faut demander à l'électeur son avis sur notre Belgique de demain.

 

Yvan

 


© 2018 - Yvan de Beauffort